Le ménage du printemps: une occasion à ne pas manquer

Pixabay
Christopher C. Jacques

Partager cet article

Ça ne parait pas encore beaucoup mais le printemps est bel et bien commencé, depuis un petit bout. Les prochaines semaines seront donc l’occasion d’ouvrir toutes grandes les fenêtres et les portes. Ça fait rêver, non? Et que dire du ménage qui vient avec? Pas tant.

En cette ère où nous réfléchissons tout ce que nous faisons dans le prisme de l’écoresponsabilité et du respect de l’environnement, il est aussi de circonstance de repenser notre manière d’opérer le grand ménage du printemps.

Pour ma part, je crois avoir trouvé la solution idéale. On reste assis sur son steak et on attend l’été, fin. On part le générique et on ouvre les lumières, merci, bonsoir. Aucun rejet de produits nocifs dans l’environnement et pas de consommation d’énergie (surtout humaine) pour activer les différents outils.

Pas besoin de me remercier, ça me fait plaisir.

Mais non, ce n’est pas mon seul truc.

Les tacous

Une des notions qui m’intéresse le plus dans ce besoin de réduire notre impact sur l’environnement est celle de donner une seconde vie à différents objets. Nous sommes tous un peu pareils : au fil du temps, on accumule. Des patentes, des gogosses et surtout des cossins. On les a utilisés une fois, peut-être dans un rêve éveillé, puis on les a remisés. Ça devient des “tacous”. “Tacou que j’aurais besoin de ces vieux fils pour connecter une télé”, “tacou que je pourrais apporter ce jeu en camping puis l’oublier”, ou encore “tacou que quelqu’un voudrait jouer avec mon Virtual Boy prochainement”. (Allez voir cela sur Google).

Ces tacous, même le Virtual Boy, peuvent faire le bonheur d’une autre personne. L’image d’une région plus riche que la moyenne est bien ancrée dans nos esprits. Des fois un peu trop. On en vient à oublier que des voisins, des membres de la communauté tirent le diable par la queue.

Heureusement, il existe des organismes locaux qui seront heureux de récupérer vos tacous et en faire profiter des gens dans le besoin. Profitez du ménage du printemps pour faire un tri rigoureux!

Le plaisir de fouiller

D’un autre côté, vous pourrez aussi donner une seconde vie à vos objets dans un tout autre cadre et j’ai nommé : les ventes de garage!

Dans les dernières années, j’ai découvert ce plaisir. Mon père n’est pas tellement d’accord, mais quelle belle occasion de découvrir les différents racoins de notre belle région, de rencontrer des gens et de trouver des petits trésors. Oh que j’ai déjà hâte aux premières ventes de garage de l’année. Réservez-moi les bandes dessinés et les vieux jeux vidéo, j’arrive!

Les électroniques

Plusieurs campagnes nationales ont déjà vanté l’importance de se départir consciencieusement des appareils électroniques. C’est important pour deux facteurs : ils contiennent des matières qui peuvent être toxiques si elles sont relâchées dans la nature et certaines de leurs composantes peuvent être réutilisées.

Dans la région, avec quatre écocentres en opération, nous n’avons pas d’excuse pour ne pas donner une seconde vie à nos appareils électroniques. Qui plus est, certains entrepreneurs peuvent même vous payer pour ramasser vos vieilles affaires!

Je suis maître dans l’art de me trouver des excuses et dans ce cas, je ne suis pas capable d’en trouver une valable pour ne pas profiter de façon verte du ménage du printemps. Et vous?

Pssssttttt, pour une suggestion de boutique où trouver des produits écologiques pour votre ménage de printemps, lisez le blogue de Mélanie.

Autres carnets de voyages qui pourraient vous intéresser

Confidences d’une passionnée
Inspirations - Marie-Belle Ouellet

Confidences d’une passionnée

En savoir plus
Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature
Générale - Jessica Gallant Nomade Magazine

Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature

En savoir plus
Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud
Générale - Chantal Allard

Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud

En savoir plus
Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID
Générale - Colette Lebel

Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID

En savoir plus
Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges
Générale - Équipe éditoriale

Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges

En savoir plus
Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges
Générale - Marie-Claude Daoust

Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges

En savoir plus