Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID

Colette Lebel
Colette Lebel

30/07/2021

Partager cet article

On est du genre « dernière minute, ouf! », pour les achats du temps des Fêtes?

Si oui, alors pas d’excuse, cette année. Puisque les sorties sont limitées et qu’on est pas mal confiné à la maison, pourquoi ne pas prendre un peu d’avance et commencer son magasinage, dès maintenant, en ligne? Après tout, si on peut éviter l’assommante cohue qui envahit les grandes surfaces en décembre, c’est bien tant mieux! Contre mauvaise fortune, bon cœur : on va faire ça bien tranquille, en mou chez soi. Avec un bon chocolat chaud.

Acheter, c’est voter.

Cette fâcheuse pandémie nous amène une belle occasion de réfléchir à nos choix de consommation. On sait que plusieurs commerces en arrachent. Et qu’on ne pourra sans doute pas les sauver tous. Mais en revanche, on peut choisir d’encourager ceux auxquels on tient. Il est bon, de donner un sens additionnel à nos petits plaisirs du temps des Fêtes.

Je vous propose donc de redécouvrir, pour mieux les apprécier, nos commerçants locaux. Vous verrez, on a dans la région de quoi satisfaire les plus nobles intentions : produits locaux de terroir, produits écolos, produits issus du commerce équitable. Notamment.

Choisir « local »

Un bon point de départ pour votre séance de magasinage, c’est le site de la campagne Achat local Vaudreuil-Soulanges. On y trouve un répertoire géolocalisé des commerçants locaux, dont la consultation est facilitée par l’ajout de filtres, selon la localité et/ou à la catégorie de produit ou de service recherché.

On y trouve aussi un lien vers le Marché écolocal mis sur pied par l’entremise de la Coop CSur. Je suis devenue membre de cette coopérative, au printemps dernier et le marché m’a permis de découvrir d’excellents produits. À partir de cette plate-forme, on peut facilement composer un panier-cadeau fort original en rassemblant une sélection de délicieux produits élaborés dans la région : du beurre d’argousier de la Ferme Les Petites Écores, de la gelée de pommes du Verger Labonté, du beurre d’érable de Au fin délice et, mon coup de cœur parmi tous, la classique confiture de fraises La Belle de Coteau-du-Lac, la seule qui goûte aussi bon que celle de ma défunte maman.

Photo site web Marché écolocal

Choisir « écolo »

Par ailleurs, si vous cherchez un cadeau qui traduira votre engagement pour la planète, le site de Vert essentiel est un incontournable. J’avoue être accro à leur gamme de savons Bonheur essentiel. Il faut essayer celui au Patchouli, il est génial -ou est-ce simplement qu’il réveille la vieille hippie en moi? Quoi qu’il en soit, la sélection est si grande que chacun peut trouver le savon qui lui convient. Bon à savoir : la gamme de produits de soins pour bébés, de même que celle pour hommes, devient de plus en plus complète.

Cette année, la boutique en ligne nous propose aussi, dans la section « Cadeaux », de petits articles pour les bas de Noël. Enfin, la section « Fabrication » mérite aussi le détour : on y trouve des ensembles complets pour préparer soi-même des chandelles, des baumes et des bombes effervescentes pour le bain. C’est toujours un peu thérapeutique, de faire des choses de ses mains.

Photo site web de Vert essentiel

 Choisir « équitable »

En furetant dans l’outil Achat local Vaudreuil-Soulanges, je suis tombée sur La Plantation, que je connaissais par l’un de ses détaillants, la boutique Hibü, à Hudson. Quand je l’ai visitée, cette boutique m’a charmée par ses épices fines et surtout par ses poivres. Réputé pour être le meilleur poivre au monde, gagnant de plusieurs prix prestigieux, le poivre de Kampot (Cambodge) est enregistré en tant que produit à indication géographique protégée (IGP). Il faut absolument goûter le poivre au sel de Kampot : je vous assure, il n’y a rien de semblable. C’est littéralement une explosion en bouche, un ravissement des papilles, une expérience sensorielle inoubliable. Un cadeau qui ravira tout épicurien.

On s’entend que ce poivre n’est pas local; mais c’est un produit équitable. Les profits provenant de ces épices retournent à la population de la plantation, au Cambodge, et permettent d’assurer des repas et du logement pour les travailleurs de la plantation, ainsi que des écoles pour leurs enfants. Une belle et bonne cause.

Photo site web La Plantation

Voilà donc jusqu’où peut vous mener une petite visite sur le site de la campagne Achat local Vaudreuil-Soulanges.

Allez, à votre tour! Laissez-vous inspirer par l’originalité de nos petits commerces, trouvez vos propres chouchous et… encouragez-les.

Autres carnets de voyages qui pourraient vous intéresser

Confidences d’une passionnée
Inspirations - Marie-Belle Ouellet

Confidences d’une passionnée

En savoir plus
Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature
Générale - Jessica Gallant Nomade Magazine

Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature

En savoir plus
Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud
Générale - Chantal Allard

Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud

En savoir plus
Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges
Générale - Équipe éditoriale

Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges

En savoir plus
Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges
Générale - Marie-Claude Daoust

Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges

En savoir plus
L’embouchure ouest du canal de Soulanges se transforme en pointe festive
Générale - Équipe éditoriale

L’embouchure ouest du canal de Soulanges se transforme en pointe festive

En savoir plus