5 bonnes raisons d'aller à la Ferme Quinn pour Pâques

ferme_QUINN_Lapin pâques
Audrey Bourgon Touchette

Partager cet article

J’adore aller à la Ferme Quinn en famille. C’est pour moi un endroit synonyme de tradition, que ce soit pour le temps des pommes, que pour la cueillette des citrouilles d’Halloween. L’an dernier, nous avons participé pour la première fois à la grande chasse aux cocos organisée lors du week-end de Pâques et on compte bien répéter l’expérience cette année!

Voici comment s’est déroulée notre aventure:
On avait prévu arriver dès l’ouverture, ce qu’on a fait et qui nous a permis de prendre le premier tracteur se rendant au champ ce matin-là. Si j’ai une recommandation à vous faire, c’est celle-là : arrivez tôt! L’activité est très courue et l’attente tant aux guichets que pour prendre le tracteur peut être longue (mais vaut la peine!). Donc, déjà avec la balade en tracteur, les minis sont enchantés. On sillonne le verger pour se rendre à la plantation de sapins. Durant le court trajet, on peut découvrir la variété de fruits cultivés sur la ferme de par les plants qui longent la route; pommes, bleuets, fraises, etc. Ça nous permet de se rappeler que la belle saison arrivera sous peu.

Arrivés à destination, de dynamiques employés nous accueillent et nous informent du déroulement de la chasse aux cocos. Dans les paniers qu’on nous a remis à l’accueil, l’enfant devra récolter un maximum de cocos qu’il trouvera à travers le champ de sapins. Au signal, les jeunes se ruent vers le champ. Des cocos, il y en a partout, sous les sapins, dans l’herbe longue, entre les allées de conifères. Les enfants ne savent plus où donner de la tête, tellement de cocos jonchent le sol! L’excitation est à son comble et c’est là que sont comblés les parents! On finit la chasse en se rendant voir le Lapin de Pâques qui nous remet un suçon en chocolat, fait maison, en guise de récompense.

Cette course effrénée nous a donné faim. On retour donc à l’avant. Yé! Un autre tour de tracteur! La boutique et le comptoir-lunch proposent diverses options pour se remplir le bedon. On opte pour les muffins maison qui font le bonheur de toute la famille et qu’on déguste dans une serre chauffée. Maintenant rassasiés, on se dirige vers la fermette et l’aire de jeu. Les enfants ont adoré pouvoir flatter les poules en liberté. Les courses de petits canards jaunes propulsés par l’eau venant d’un puits que les jeunes ont à actionner sont aussi toujours un « hit »!


En résumé, mon top 5 des raisons d’aller à la Ferme Quinn pour Pâques:

La chasse aux cocos
La mini-ferme
L’aire de jeu
L’offre de produits maison à déguster sur place dans leur serre chauffée
La balade en tracteur

Joyeuses Pâques!

Autres carnets de voyages qui pourraient vous intéresser

Confidences d’une passionnée
Inspirations - Marie-Belle Ouellet

Confidences d’une passionnée

En savoir plus
Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature
Générale - Jessica Gallant Nomade Magazine

Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature

En savoir plus
Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud
Générale - Chantal Allard

Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud

En savoir plus
Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID
Générale - Colette Lebel

Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID

En savoir plus
Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges
Générale - Équipe éditoriale

Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges

En savoir plus
Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges
Générale - Marie-Claude Daoust

Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges

En savoir plus