Une petite “pansée” qui fait du bien

Pixabay
Christopher C. Jacques

Partager cet article

Sale temps, non ? Oui je parle de la pandémie. Encore. Je ne sais pas pour vous, mais malgré ma joie de vivre sans limites et mon sourire ravageur (oui oui), cette période bien particulière commence à me peser.

J’écris ces lignes le jour de mon anniversaire. Je ne peux pas réellement parler de “fête” : pas de restaurant pour célébrer ou d’endroit pour se réunir. Des moments m-é-m-o-r-a-b-l-e-s.

Or, quand on se compare, on se console. Dit-on. Disons que mon petit malheur est plutôt insignifiant lorsque je me mets à penser aux entrepreneurs de la région qui voient le fruit d’années de labeur et défis menacé par cette maudite pandémie.

Avec la période des Fêtes qui s’en vient et les mesures sanitaires qui perdurent, la situation devient de plus en plus critique pour certains d’entre eux comme les propriétaires de restaurants ou les traiteurs.

Tout n’est pas noir

J’étais en voiture récemment. Alors que je passais devant le restaurant de style pub Duke and Devine’s à Vaudreuil-Dorion, j’ai vu une affiche faite à la main dans la vitrine qui rappelait que le service de ramassage au comptoir était offert.

Un peu plus tard, mon chemin m’a mené devant l’immeuble sur le bord de l’eau qui abrite Patate et Persil. Le hasard a voulu que je vois un client en sortir avec un sac en papier brun qui semblait bien rempli.

J’ai souri. La volonté et la créativité des entrepreneurs de la région n’ont pas été affectées par la pandémie de la COVID-19. D’un autre côté, j’ai été réconforté de voir que les clients sont aussi au rendez-vous : pas question de laisser les restaurateurs pâtir sans appui.

À vous de jouer

J’en viens donc à expliquer mon titre qui comme toute-bonne “joke” de papa me fait toujours bien rire, mais qui a besoin d’un peu de contexte. Alors, la panse est un synonyme d’estomac. Cet organe qu’on aime tant combler de bonne chose. Je vous propose donc d’avoir une bonne pensée pour les restaurateurs de la région en vous remplissant la panse. Et, avec la période des Fêtes qui approche, le “timing” ne pourrait pas être plus idéal !

Ainsi, pourquoi ne pas demander à un restaurateur ou à un traiteur de la région de se charger de votre repas pour une des célébrations de Noël ou du jour de l’An? En plus du bon geste que vous feriez, je vois deux autres facteurs facilitants : 1- le tout ne devrait pas être trop coûteux puisqu’il serait surprenant que nous puissions recevoir en grand groupe 2- vous avez certainement du “lousse” dans votre budget restaurant en raison des derniers mois.

Prenez le temps d’appeler votre restaurant ou service de traiteur favori pour voir si le tout est faisable. Profitez de l’occasion pour prendre des nouvelles. C’est un sale temps, mais on peut le rendre un peu plus beau tout le monde ensemble.

Je vous parlais de ma joie de vivre sans limites!

Cliquez ici pour découvrir les saveurs de Vaudreuil-Soulanges.

Cliquez ici pour consulter notre répertoire des traiteurs de la région.

Autres carnets de voyages qui pourraient vous intéresser

Confidences d’une passionnée
Inspirations - Marie-Belle Ouellet

Confidences d’une passionnée

En savoir plus
Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature
Générale - Jessica Gallant Nomade Magazine

Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature

En savoir plus
Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud
Générale - Chantal Allard

Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud

En savoir plus
Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID
Générale - Colette Lebel

Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID

En savoir plus
Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges
Générale - Équipe éditoriale

Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges

En savoir plus
Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges
Générale - Marie-Claude Daoust

Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges

En savoir plus