Décrocher sur l’eau dans Vaudreuil-Soulanges

Colette Lebel
Colette Lebel

09/07/2020

Partager cet article

On se déconfine… mais pas trop. Et parfois, c’est compliqué de satisfaire aux exigences du 2 mètres de distanciation. Qu’à cela ne tienne! L’été est arrivé et je compte bien en profiter. La région regorge de plans d’eau, je me dis que c’est certainement la meilleure place pour se balader tout en respectant la distanciation.

Mon escapade au Centre nautique NDIP

Je me dirige donc vers le Parc historique du Moulin de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot. « Sans frais, cette année », me dit-on à l’entrée. Génial! Je me stationne et constate l’ampleur du paysage. C’est de toute beauté.

Destination : le kiosque de location de kayaks du Centre nautique NDIP.

Les employés sont sympathiques et m’instruisent des possibilités. J’y allais pour un kayak, dans lequel je ne serai pas trop prise au dépourvu, car j’ai déjà essayé. Mais n’écoutant que ma curiosité scientifique, j’opte pour la planche à pagaie. « Oui », les deux gars me rassurent, « ça devrait bien aller, c’est quand même assez stable. »

Je me glisse sur la planche. Timidement. Assise sur mes talons. Et puis j’ai finalement l’impression d’être sur un gros morceau de styromousse. Pas de problème! C’est stable.

Je m’en vais voguer.

Je me lève à demi, en restant sur les genoux. Et puis je suis déjà debout. Vraiment stable! Je me concentre alors sur mes bras. Je constate leur inégalité de potentiel. Et je l’accepte. J’arrête de pagayer un moment. Je balaie l’horizon en respirant profondément.

Tiens, je me dis que je devrais tourner en rond; ça me simplifierait les choses, je n’utiliserais que mon meilleur bras. J’ai du temps : une heure à goûter cette nouvelle aventure sur la planche à pagaie – ou le SUP, comme on dit, le « stand up paddle ». (J’ai dû chercher, j’avoue.)

Colette fait l'essaie d'une planche à pagaie

J’aime tourner en rond. C’est tellement sécurisant. Mais il faut parfois essayer autre chose. Alors j’essaie d’aller très vite, comme en patins, droit devant! Hou!!! Puis tout à coup, je vois au loin des bateaux à moteur qui font des vagues. Ciel! C’est vrai, je suis sur le Lac Saint-Louis. Doucement, je me rassois. Ça ballotte. Mais c’est stable. Tellement que, la fois d’après, c’est moi qui vais à la rencontre de la vague. Je ne suis pas la reine du surf, loin de là, mais je m’amuse. Il y a même un poisson qui vient sauter à quelques pieds de moi. Quel ravissement!

Toujours pour la science, je varie les positions. Je médite en indien. Je me couche sur le dos. J’essaie une variante: toujours sur le dos, je me laisse pendre les deux pieds de part et d’autre, dans l’eau fraîche. C’est divin.

Bref, l’expérience en vaut le coup – et amplement le coût.

Kayak et SUP au canal de Soulanges

Kayaks et SUP sur le canal

Pour une escapade vraiment différente, on pourra encore compter, cet été, sur notre bon vieil ami, le canal de Soulanges. En effet, pour la deuxième année, il sera possible d’explorer cette voie navigable des débuts du siècle dernier en le sillonnant en kayak ou sur un SUP. En toute quiétude car, faut-il le préciser, il n’y a pas de plan d’eau plus rassurant et sécuritaire qu’un canal. Avis aux novices et aux jeunes familles.

En prime, autre plaisir : le kiosque de location est au cœur de la petite ville de Coteau-du-Lac. Un endroit sympathique où se prélasser, avant ou après l’escapade nautique.

Le kiosque de location de kayaks et SUP est ouvert depuis le 8 juillet dernier.

Autres options pour décrocher sur l'eau dans Vaudreuil-Soulanges

Encore d’autres options

À Vaudreuil-Dorion, dans le Parc Valois, on peut aussi louer de petites embarcations non motorisées : pédalos, canots, kayaks et SUP. Pourquoi choisir de venir ici? En se promenant sur la baie de Vaudreuil, on y découvre un territoire complexe, avec ses petites baies tranquilles et ses petites îles. L’endroit est charmant. Et c’est sans compter la vue imprenable sur la majestueuse Maison Trestler.

À Saint-Zotique, c’est un « deux pour un ». Vous pouvez louer de petites embarcations et, par la même occasion, profiter de la fabuleuse plage. Ça, ça garnit bien une journée de vacances! Avec un bon pique-nique. Et de la lecture. Légère. Des lunettes soleil et de la crème. Tous les détails sur la plage de Saint-Zotique ici.

Enfin, mais non la moindre : la Marina Pointe-Fortune, donnant sur la rivière des Outaouais. Ici, en plus de louer des embarcations, on accommode également les pêcheurs en appâts et accessoires de pêche.

Alors, cet été, où irez-vous décrocher sur l’eau? Vous avez l’embarras du choix!

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir les activités qui auront lieu cet été au canal de Soulanges.

Votre été au canal de Soulanges

Autres carnets de voyages qui pourraient vous intéresser

Confidences d’une passionnée
Inspirations - Marie-Belle Ouellet

Confidences d’une passionnée

En savoir plus
Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature
Générale - Jessica Gallant Nomade Magazine

Vaudreuil-Soulanges, une évasion culturelle près de la nature

En savoir plus
Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud
Générale - Chantal Allard

Parcours dans les arbres à Arbraska Rigaud

En savoir plus
Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID
Générale - Colette Lebel

Le magasinage du temps des Fêtes… en mode COVID

En savoir plus
Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges
Générale - Équipe éditoriale

Cycliste de passage dans Vaudreuil-Soulanges

En savoir plus
Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges
Générale - Marie-Claude Daoust

Randonnée familiale à vélo au canal de Soulanges

En savoir plus